La FGSP a énormément travaillé pour faire changer les idées des utilisateurs de la force hydraulique en leur apportant une nouvelle approche du milieu aquatique.

Les dirigeants ont compris plus vite que les techniciens qu'il faut respecter les milieux terrestres et aquatiques dans l'intérêts de leurs entreprises.

Ils ont donc résolument opté pour le développement durable et les contraintes qu'il impose.

Bien entendu, La FGSP a été la pionnière dans les exigences du respect du milieu piscicole et elle a, par conséquent, essuyé les plâtres des confrontations juridiques. Bien qu'elle ait obtenu gain de cause, elle a dû déployer des moyens financiers et des efforts considérables.

Néanmoins, la qualité de son travail dans l'intérêt général a finalement imposé le respect et un grand nombre de mesures de compensations proposées par la FGSP ont été liées à la nouvelle exploitation de la force hydraulique.

En 2002, la FGSP a établi un état des lieux des mesures de compensations qui concernent le Rhône genevois. Par la même occasion, elle a aussi émis quelques souhaits de nouvelles mesures.

C'est le résultat de ce travail sur les mesures de compensations, qui a été remis aux exploitants de la force hydraulique et que la FGSP a le plaisir de vous présenter ci-après.

Bonne consultation.

La FGSP remercie tout particulièrement Monsieur Valério Zuodar pour son engagement inconditionnel et son énorme travail de recherches, d'études, de conception, de coordination et de réalisation des mesures de compensations présentées dans ce document.